Voyager seul : tout ce qu'il faut savoir

Assurance
Voyage
Road Trip
Documents importants
Voyager seul est bien souvent le moyen de se ressourcer et de faire le point. L’introspection n’est toutefois pas le seul avantage. Partir seul en voyage permet de suivre ses propres envies, d’aller à son propre rythme, sans compromis. C’est également l’occasion de sortir de sa zone de confort, de se challenger et paradoxalement, de faire des rencontres ! Quel que soit votre itinéraire, découvrez ici nos conseils pour voyager seul en toute sérénité et profiter de l’expérience à fond.


Conseil N°1 pour voyager seul : se renseigner sur…

 

 …les us et coutumes 

 

Pour voyager seul sereinement il est important de savoir où vous mettez les pieds. Avant de partir seul en voyage, évaluez donc la situation géopolitique du pays que vous souhaitez visiter, la condition des femmes ainsi que les us et coutumes.
Pour trouver des informations utiles et fiables, rendez-vous sur le site du Ministère des Affaires étrangères, rubrique « Conseil aux voyageurs ». 


 …les logements

 

Pour voyager seul en toute sécurité, le choix des logements a toute son importance. Grâce à leurs espaces de vie partagés, les auberges de jeunesse, maison d’hôtes et campings sont d'excellentes options pour faire des rencontres.
Quel que soit votre budget, contrôlez toutefois les avis concernant l’établissement et posez-vous les questions suivantes avant de réserver : ce logement est-il adapté aux personnes seules ? Est-il situé dans une zone sûre et facile d’accès ? 


…les transports 

 

Bus, taxi, avion, vélo, tuk-tuk… Quel que soient les transports à disposition dans le pays où vous avez décidé de voyager seul, ceux que vous empruntez doivent être fiables. N’hésitez pas à prendre des informations auprès des employés de l'établissement où vous séjourner. Si vous envisagez de voyager de nuit (en train ou en bus), essayez de le faire avec d'autres voyageurs dont vous aurez fait la connaissance durant votre séjour pour ne pas vous rendre vulnérable.

Enfin, afin d'éviter d'éventuelles arnaques, achetez toujours vos billets de transport en ligne ou auprès d’une agence de voyages et ne contactez que les numéros de taxis officiels. Les faux taxis sont très répandus dans certains pays. 

 

Conseil N°2 pour voyager seul : prévoir…

 

 

 …une copie de votre pièce d’identité 

 

Carte nationale d’identité ou passeport selon vos destinations, il est toujours utile d’avoir une photocopie de votre pièce d’identité pendant un voyage pour pouvoir vous identifier et faciliter vos démarches en cas de perte. 

 

…plusieurs moyens de paiement 

 

Partir seul en voyage est une expérience enrichissante, mais si votre carte bancaire vous fait faux bond, vous ne pourrez malheureusement pas vous en remettre à votre compagnon de voyage, car vous n’en avez pas. Pour éviter que vos transactions ne soient identifiées comme suspectes et ainsi prévenir tout dysfonctionnement pendant votre voyage, commencez par avertir votre banque de vos déplacements à venir. Si ce n’est pas déjà le cas, souscrivez également une option internationale afin de pouvoir payer sans frais. Enfin et surtout : prévoyez une carte de secours. Voyager avec deux cartes bancaires permet en effet de poursuivre vos pérégrinations sans accroc si pour une raison ou une autre l’une de vos cartes cesse de fonctionner. Vous pouvez aussi prévoir une réserve d’argent en liquide dans vos bagages en cas d’urgence ou pour payer lorsque le paiement par carte n’est pas accepté. 

 

 …votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM)

 

Vous prévoyez de voyager seul dans un pays de l’Union européenne, en Norvège, au Liechtenstein, en Islande ou en Suisse ? N’oubliez pas de demander votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM) au moins deux semaines avant votre départ. Fournie gratuitement par Ameli, le CEAM vous garantit l’accès aux infrastructures publiques de soin dans les mêmes conditions que les citoyens du pays où vous séjournez. Concrètement, il vous suffit de présenter votre CEAM pour attester de vos droits à l’assurance maladie dans ces pays. 
Attention, la carte européenne d’assurance maladie ne se substitue toutefois pas à une assurance voyage privée. En effet, la CEAM ne couvre ni le rapatriement ni les frais de santé engagés auprès d’organismes de santé privés. Quant aux remboursements garantis, ils varient d’un pays à l’autre au même titre que le reste à charge. 

 

 …une assurance voyage

 

Vous avez décidé de voyager seul ? N'oubliez pas de souscrire une assurance voyage et de conserver les numéros de références à disposition à tout moment en cas de besoin.  
En effet, de nombreuses garanties et services d’assistance peuvent s’avérer utiles pour faire face aux imprévus lorsque vous voyagez seul. Assurance annulation de voyage, interruption de séjour, assurance bagages, responsabilité civile, individuelle accident… Les différentes garanties contenues dans les contrats Europ Assistance vous accompagnent dans vos déplacements, sans oublier les frais de santé ! Avec l’assurance voyages & vacances d’Europ Assistance, nul besoin d’avancer les frais d’hospitalisation d’urgence sur place, vous bénéficiez d’un remboursement de soins médicaux jusqu’à 300 000 € (incluant les frais liés à l’infection de la Covid-19), ainsi que d’un rapatriement si nécessaire. Mais ce n’est pas tout.


Les garanties comprises dans les assurances voyage Europ Assistance comprennent, selon les options choisies une assurance covid voyage couvrant : 

 

  • L’annulation de votre voyage (location, voyage à forfait, billets de transport…) en cas d’infection par la Covid-19 avant le départ.
  • La prise en charge des frais médicaux en cas d’atteinte par la Covid-19 lors de votre voyage.
  • L’annulation ou le retour anticipé si vous apprenez qu’un membre de votre proche famille est atteint d’une forme grave du Covid-19.
  • Le rapatriement médical pour les cas graves de Covid-19 à l'étranger quand ils ne peuvent absolument pas être traités sur place. Cette mesure est mise en place au cas par cas et sur décision exclusive des médecins d'Europ Assistance.


Découvrez ici tout ce que couvrent les garanties Europ Assistance en cas de Covid-19.


 

Conseil N°3 pour voyager seul : ne pas perdre le contact

 

Selon votre abonnement téléphonique, votre téléphone pourrait ne pas fonctionner à l'étranger. Avant de partir, pensez donc à souscrire un contrat adapté à vos futurs déplacements afin de rester joignables et de garder vos proches informés. Selon vos besoins, vous pourrez également faire l’achat d’une carte SIM prépayée sur place. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de prévoir une batterie externe de secours pour ne jamais tomber en panne de batterie. 
 
Avant de partir seul en voyage, notez les numéros de téléphone d'urgence (police, hôpital, ambassade) disponibles dans les différentes régions que vous allez visiter. Ils peuvent être indiqués dans les guides de voyage ou bien sur le site du Ministère des Affaires étrangères, rubrique « Conseil aux voyageurs ». Enfin, il est également recommandé de s’enregistrer sur la plateforme Ariane pour être alerté en cas de crise lors d’un voyage à l’étranger.


 

Conseil N°4 pour voyager seul : bien s’entourer

 

Partir seul en voyage c’est faire l’expérience de l’indépendance, mais également de la solitude. Vous avez connaissance de la présence d’amis ou relations dans le pays visité ? C’est l’occasion de les contacter. 


Selon vos envies, vous pouvez également favoriser les rencontres en privilégiant les moments au contact d’autres voyageurs. Une bonne rencontre sera peut-être l’occasion de partager un bout de chemin ensemble, ainsi que les coûts de certains déplacements (logement, location de voiture, visite…). 


Enfin, il existe des applications pour faire des rencontres amicales en voyage. C’est l’opportunité d’échanger avec les habitants locaux et de découvrir la culture du pays différemment. Vous voulez vous voir ? Comme partout, il est toujours préférable d’organiser un premier rendez-vous en journée, dans un lieu public fréquenté, non loin de votre logement. 



Conseil N°5 pour voyager seul : faites-vous confiance

 

Pour voyager seul sereinement, suivez votre instinct. Si vous êtes mal à l'aise dans une situation précise, si vous rencontrez quelqu'un qui ne vous inspire pas confiance, sachez dire non et ne dites pas que vous voyagez tout seul. Se comporter avec assurance et être préparé permet également de ne pas se rendre vulnérable aux yeux de personnes malveillantes (sans pour autant être sur la défensive). Avec cette confiance, il sera beaucoup plus simple de faire des rencontres et de profiter du voyage, 

Souvenez-vous, l’expérience sera différente d'un pays à l'autre et cette liste n'est pas exhaustive. Restez informé et profitez de cette expérience unique comme il se doit !

 

 

FAQ 

 

Où voyager quand on est seul ?

 

Bounce, l’application de consignes à bagages de proximité présent dans le monde entier a établi un classement des meilleures destinations pour voyager seul. Pour cela, 12 facteurs ont été pris en compte parmi lesquels : la sécurité, le coût des transports en commun et des logements, le climat ou encore la qualité des activités et des lieux de vie. 
 
1. Islande 
2. Malte 
3. Portugal
4. Croatie 
5. Espagne
6. Bélize
7. Monténégro
8. Japon
9. Slovénie
10. Irlande 

 

Comment voyager seul à 16 ans ? 

 

En Europe ou à l’étranger, un mineur de 16 ans peut voyager seul à condition d’être en possession d’une pièce d’identité valide (pièce d’identité ou passeport). Pour les voyages à l’étranger (hors Union européenne), les mineurs doivent également se munir d’une autorisation de sortie du territoire (AST) signée par une personne ayant l’autorité parentale accompagnée de la copie d’un de ses justificatifs d’identité (passeport ou carte d’identité valide ou périmé depuis moins de 5 ans). Selon le pays de destination, un visa pourra également s’avérer nécessaire. 

 

À quel âge peut-on voyager seul en avion ? 

 

À quel âge peut-on voyager seul en avion ? La réponse dépend des compagnies aériennes. En effet, avec Air France ou Transavia par exemple, les enfants peuvent voyager seuls en avion à partir de 4 ans. Pour d’autres compagnies, les enfants sont acceptés à partir de 8 ans, et pour certaines à partir de 17 ans. 
 
Quoiqu’il en soit les enfants non accompagnés de 4 à 11 ans voyageant seul en avion, doivent être signalés dès la réservation et réserver le service UM (Unaccompanied Minor). Sa prise en charge sera ensuite confirmée par la compagnie. 


 

E-mailContact
TéléphoneTel